Programme minimum pour la rénovation de la MTL

La principale délibération de ce conseil municipal de rentrée portait sur le projet de rénovation de la MTL. Malgré les bonnes intentions énoncées lors du débat budgétaire du début d’année, le projet présenté se limite à la rénovation de l’extérieur de la MTL (toiture, façade et menuiseries extérieures), étalée sur les années 2018 et 2019. pour un montant estimé de 550 000 euros. L’opération sera financée à hauteur de 400 000 euros par emprunt et 150 000 euros par autofinancement de la commune. D’autres travaux intérieurs (chauffage, sols) et mises aux normes (accessibilité et sécurité incendie) devront être réalisés ultérieurement mais ne sont pas intégrés dans le projet présenté. Les élus Heillecourt un avenir partagé ont regretté l’absence de projet global s’intéressant aussi aux fonctionnalités de la MTL. Florence Cliquet a pointé un « projet corseté dans une logique budgétaire de court terme en se contentant de réaliser l’indispensable. …/… Cela donne donc l’impression d’une certaine précipitation après avoir longtemps tardé et c’est malheureusement dans de telles circonstances que des arbitrages de court terme doivent être rendus avec des choix contraints. Ce n’est pas cette méthode que nous avons préconisée ni espérée lors du vote du budget 2018. » Lire l’intervention

D’autres délibérations concernaient l’adhésion au groupement de commandes téléphonie et la mutualisation de l’investissement et de la maintenance informatiques avec certaines communes et la métropole du Grand Nancy.

En question diverse, Myriam Toussaint a évoqué la dégradation du bâtiment de l’école de musique depuis plusieurs mois, avec d’importantes fissures et affaissements, visibles tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, ce qui ne manque pas d’inquiéter élèves et parents. L’adjoint en charge des travaux considère la situation « maîtrisée » et ne justifiant pas de dispositions d’urgence.