Précisions sur un « droit de réponse »

Précisions sur un « droit de réponse »

Les parents d’élèves de l’école Victor Hugo exercent un « droit de réponse », suite à l’éditorial du maire dans le dernier magazine municipal Heillecourt notre ville.

Cet éditorial, du style « donneur de leçon », a mis en cause leur action de contestation du projet d’installation de l’antenne-relais, allée des Grands Pâquis (parc d’activités Est – déchèterie – quartier Franche Comté), à environ 500 mètres de l’école.

Le maire n’a pas hésité à prêter aux parents d’élèves des intentions « politiques », en faisant un amalgame avec la signature, parmi 335 autres, de la pétition par une élue de notre équipe, par ailleurs habitante du quartier.

Pour notre part, nous n’avons pas réagi à cet éditorial car nous considérions qu’il relevait d’une utilisation abusive, de nature « polémique », des moyens de communication de la commune, soumise en période électorale au contrôle du juge de l’élection municipale à venir. Toutefois, ce « droit de réponse » des parents nous paraît bienvenu puisqu’il rétablit des faits peu contestables et une part de vérité dont le maire se permet de se prévaloir, là aussi de manière abusive.

Nous restons concentrés sur notre campagne municipale et le projet que nous proposons aux Heillecourtois. 

Les commentaires sont clos.